Accueil > Le Journal des Grandes Ecoles > Paul Hervé Vintrou : « On peut être un manager joyeux et sérieux ! »

Paul Hervé Vintrou : « On peut être un manager joyeux et sérieux ! »

Fondateur de Media Coaching Group, Paul-Hervé Vintrou est aussi Président de Media Consulting Group où il accompagne des dirigeants et des comités de direction. Il possède une longue expérience de l’entreprise dans le secteur des médias puisqu’il a dirigé Numéricâble, les abonnements de Canal+ et l’édition de magazines. Dans son livre*, il expose sa méthode innovante de coaching pour rendre les dirigeants heureux et efficaces.

VINTROU 1_CRÉDIT Marie BAZIN

Qu’est-ce qui vous a poussé à raconter votre expérience ?

J’ai créé la société International Coaching Group il y a dix ans. Au cours de mes missions de conseil, de nombreux dirigeants me demandaient de les aider à mieux manager leurs équipes. Du coup, j’ai rajouté une corde à mon arc en suivant un Master de Business Coaching à l’école International Mozaik. Je me suis aussi formé à la Gestalt, un courant de la psychologie humaniste et une approche d’accompagnement tournée vers l’ici et le maintenant plutôt que sur le pourquoi et le passé. Je ne suis pas un psychologue, mais un entraîneur de managers. Je fais du sur-mesure et je m’adapte à chaque client, qu’il fasse partie du CAC 40 ou qu’il soit à la tête d’une petite entreprise de quelques personnes.

Pourquoi la joie est-elle un élément central de votre méthode d’accompagnement ?

L’adjectif joyeux est rarement utilisé pour décrire un manager en exercice. Dans l’inconscient collectif, le dirigeant est concentré, un brin sévère et le bonheur ne fait pas partie de ses préoccupations quotidiennes. Dans cet univers professionnel, la joie est proscrite car non-productive et constitue une perte de temps et d’énergie.  J’ai décidé de prendre le prendre le contre-pied cette idée reçue et de  fusionner ces deux notions car l’on peut être un manager à la fois épanoui et efficace. Mon ambition ? Permettre au dirigeant d’être créatif et performant grâce à ses ressources. Certes la conjoncture n’est pas propice à la positive attitude. Mais face aux tsunamis qui bouleversent nos modèles économiques, le patron coaché n’est plus tétanisé par la peur et devient un commandant de bord audacieux et sérieux, sans tomber dans la naïveté. En abandonnant le faire pour l’être, l’entrepreneur devient joyeux quelles que soient les circonstances affrontées. L’inconnu l’amène a être créatif.

En quoi consiste votre méthode ?

La démarche de coaching que j’ai conçue est fondée sur la recherche de la joie du manager. Il s’agit de faire émerger plus de plaisir chez le dirigeant qui fédère ainsi mieux leurs équipes et apporte plus de pertinence à l’entreprise. Loin d’être une doctrine de pensée optimiste, ce processus d’accompagnement est un parcours en 15 étapes, de l’alpha à l’oméga de la joie. Le but ? Sortir le chef d’entreprise de sa solitude, le pousser à aller plus loin dans ses comportements et changer sa morosité en performance. Ce cheminement, qui s’étale sur une dizaine de séances une fois par mois, l’invite à revisiter ses rêves, ses racines, ses valeurs et à affronter ses peurs. Ceux qui font appel à cette méthode souhaitent renforcer ou faire évoluer leur posture au quotidien. Ils s’engagent donc sans crainte dans cette démarche et se prêtent de bon gré à la gamme d’entraînements et d’exercices ludiques que je leur propose. L’identité d’une personne reste l’harmonie entre ses racines, ses rêves, ses aspirations, ses valeurs, et ses forces. Toutes ces notions rendent cohérentes les choix d’une vie. J’ai aussi intégré dans cette méthode « Les mémos de gratitude ». Le manager est ainsi invité à faire la liste des plaisirs qui jalonnent ses journées (un parfum, le sourire d’un voisin, un repas festif…). Des petits riens qui font le tout d’une existence plus joyeuse.

Résolument dynamique, vous avez inventé le concept de « joyance »…

On parle souvent d’espérance ou de croyance. Pourtant, lorsque l’on est dans la joie, il n’y a aucun mot pour définir cet état. J’ai donc inventé ce terme de joyance qui est la faculté de percevoir les sources de joie. Il s’agit de transformer tout ce qui m’arrive en joie. Je suis d’ailleurs en train de créer un groupe de recherche sur la joyance pour rassembler des personnes qui souhaitent améliorer l’efficacité de l’entreprise et de ses hommes. Il sera ouvert à tous et permettra d’échanger nos expériences.

*Managez dans la joie au bénéfice de la performance, Paul-Hervé Vintrou, Vuibert, 2012.

Paru dans : Le Journal des Grandes Écoles

JDE

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :